Le « Passeport du jeune citoyen » est un projet porté par l’association des Voix citoyennes et la communauté de communes du Kochersberg et de l’Ackerland (CoCoKo). Il rassemble environ 820 élèves des classes CM1, CM2 et 6ème, leurs professeurs, les deux collèges du Kochersberg et de la Souffel, les services de l’inspection académique, de la CoCoKo et les 23 communes du territoire.

Contenu du passeport

Conçu comme un guide, ludique et pédagogique, ce livret a pour but de susciter chez les élèves le goût de s’impliquer pour les autres. Le passeport comporte huit thématiques :

1- Être citoyen, c’est quoi ? – Entre droits et devoirs, le citoyen bénéficie d’une liberté d’action et d’expression garanties par l’État.
2- Tri challenge – Gestion des déchets, quels enjeux ? Comment contribuer à mon niveau ?
3- Bien vivre en classe – Agir sur le climat scolaire, quelle contribution pour l’élève ?
4- Les aînés à l’école – Animations intergénérationnelles dans les communes.
5- Donne ton avis ! – Organisation d’un vote pour les élèves à la mairie du village.
6- Ma Commune et moi – Rencontre et échanges avec les élus de la commune.
7- La communauté de communes – Dans la peau d’un élu communautaire, participation à un conseil communautaire fictif.
8- Europe : j’écrirai ton nom – Organisation d’une Semaine de l’Europe dans les 2 collèges.

Ces différentes thématiques citoyennes sont déclinées en classe.
L’élève aura ensuite l’occasion de poursuivre au-delà les enseignements scolaires par une action personnelle facultative réalisée à son initiative. Ces activités guidées seront encadrées par les services de la CoCoKo, des bénévoles associatifs ou encore les élus communaux. Chaque action réalisée par l’élève donnera lieu à une validation par un visa dans le passeport. Le livret est téléchargeable au format pdf.

Genèse du projet

Au tout début du début, étaient les prémices mais ça c’était il y a longtemps.
Un siècle après la fin de ces prémices, Nelson Mandela réaffirmait une vérité première :

L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde

Suite aux attentats terroristes en 2015, l’État décrète la mise en œuvre d’un parcours citoyen à l’école. Enseignants, directions et personnels se partagent la responsabilité de construire ensemble et de faire vivre cette ambition. Le projet prend appui sur la participation de l’élève à la vie sociale et démocratique de sa classe et de son école, il se bâtit en lien étroit avec l’ensemble des partenaires de l’École.

Le parcours citoyen : une (belle) aventure commune

L’éducation de nos enfants est sans doute la plus belle aventure du monde, elle est construction permanente, ou plutôt co-construction. Les parents d’un côté, l’école de l’autre, les collectivités et associations à la marge, tentent de forger des esprits éveillés, lucides, affranchis. Cette mission première prend la forme d’un défi d’humanité face aux sirènes matérialistes, face au monde virtuel parallèle.

Par ce projet de passeport du jeune citoyen, les communes et la communauté de communes se joignent à cette mission existentielle. D’autres partenaires, associations de parents d’élèves, organismes publics, périscolaire, pourront prendre le train en marche, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

Ce passeport a vocation à durer, à évoluer, à s’élargir. Il sera rapidement proposé au cycle 4 (5e, 4e, 3e) pour prolonger l’élan amorcé par cette étape initiatique.

Savoir, comprendre, participer, coopérer, contribuer, s’engager : le parcours est fléché.

Les partenaires du projet